Juin 2021

La justice environnementale détient-elle quelques clefs pour faire face aux enjeux du changement global? Toujours est-il que le droit fait bouger les lignes ces dernières semaines: en Allemagne, en Australie et au Comité des droits de l’enfant des Nations Unies, en instaurant l’idée d’une responsabilité envers les générations futures, mais aussi au Chili, en obligeant une entreprise transnationale de réparer les dommages environnementaux causés par la plus grande mine de cuivre du monde, ou encore des 2 côtés de l’Atlantique, en obligeant les grandes compagnies pétrolières à prévoir une réduction drastique de leurs émissions de CO2, et enfin…


Écoutez cette chronique ou lisez-la.

Trigger warning ou, en bon français, « traumavertissement »: attention la chronique qui suit contient des raisons explicites de nous mettre en joie qui risquent d’interrompre notre doomscrolling quotidien, cette addiction aux actualités toutes plus apocalyptiques les unes que les autres qui défilent sur nos écrans jusqu’à la fin du monde.

Retrouvez toutes les références en fin de post.

Rassurez-vous, ceci n’est pas une chronique sur le nucléaire (sujet qui fait systématiquement surgir une armée très disciplinée de trolls dans ma timeline Twitter) ni sur les éoliennes qui, soi-disant, défigureraient le paysage des maisons…


Juin 2021

Artificialisation, imperméabilisation, pollution : les sols urbains, invisibilisés sous des couches de bitume et de béton, sont maltraités alors qu’ils « accueillent une forte biodiversité, produisent de la biomasse végétale (alimentaire ou non) et participent à la régulation du climat, des déchets, de l’eau ou encore des pollutions ». Le mépris dans lequel sont tenus les sols urbains s’étend également à la science : « 1 % seulement des études scientifiques sur les sols concernent les secteurs urbains ». …


May 2021

This month, archaeological excavations and historical research on the planet’s land use show that the transformation of space by humans goes back long before the Great Acceleration of the 1950s. However, this transformation was not synonymous with deterioration. These findings challenge the conservationist dogma and the romantic myth of a “wild” nature damaged by humans, since the current biodiversity crisis cannot be explained by the disappearance of uninhabited “wild” spaces.

Meanwhile, in the city, we discover that the pollution of the Industrial Revolution, which determined the shape of the cities, continues to influence the distribution between rich and…


Écoutez cette chronique ou lisez-la.

Ok Boomer, une expression comme un coup de poing pour mettre KO le monde bâti pendant les Trente Glorieuses. Que disent les conflits entre générations de notre monde et quelle nouvelle solidarité intergénérationnelle et au-delà voulons-nous construire ?

Retrouvez toutes les références en fin de post.

Je voulais appeler cette chronique « Ok Boomer ». En 2019, cette expression me faisait rire comme une ado attardée: tiens papa, prends ça dans les dents ! Mais aujourd’hui, elle a tellement été récupérée de tous bords que je ne la trouve plus drôle. Lorsque le représentant…


Mai 2021

Des fouilles archéologiques et des recherches historiques sur l’occupation des terres de la planète montrent que la transformation de l’espace par l’humain remonte à bien avant la Grande Accélération des années 1950 : au Néolithique, il y a 12 000 ans, et même au Pléistocène, il y a au moins 85 000 ans. Cette transformation n’était pourtant pas synonyme de dégradation. Ces trouvailles bousculent le dogme conservationniste et le mythe romantique d’une nature « sauvage » dégradée par l’humain puisque l’actuelle crise de la biodiversité ne peut donc pas s’expliquer par la disparition des espaces « sauvages »…


Écoutez cette chronique ou lisez-la.

Plongeons dans la benne de nos déchets, ces spectres qui reflètent nos désirs, nos obsessions, nos peurs. Parlons de ce qui nous dégoûte, mais aussi de celles et ceux qui nous dégoûtent. Parlons de nous et de nos fantômes, des ordures.

Retrouvez toutes les références en fin d’article.

Mon père nous a souvent raconté l’histoire de son grand-père, petit paysan de Haute-Loire flanqué de 2 vaches et quelques lapins, qui enterrait ses déchets dans son champ et les laissait se décomposer. Il y jetait tout ce qu’il ne brûlait pas et tout ce qui…


Avril 2021

Lors d’un passage à la télévision fin 2019, le chercheur en sciences politiques François Gemenne a fait le buzz avec une proposition détonante : “Un geste simple pour sauver la planète ? Videz votre compte bancaire !”. Si l’auteur de l’Atlas de l’Anthropocène (Presses de Sciences Po, 2019) a réussi à marquer les esprits, c’est qu’il a mis le doigt sur une aporie : le modèle économique mondialisé qui sous-tend notre mode de vie a de plus en plus de mal à masquer ses limites (dont l’accroissement honteux des inégalités et la catastrophe écologique en cours), pourtant ses…


Listen to this chronicle or read it!

What is carbon offset all about? Reforestation, conservation of wild spaces, and production of low-carbon energy: what does carbon offsetting reveal about our lifestyles and our sense of unease?

Find all the references at the end of the post.

In these days of health crisis and social misery, who doesn’t need to compensate? I don’t know about you, but when I do compensate, I end up with a liver attack and sticky fingers! Well, it’s a good thing: compensating and washing our hands of it, that’s what we are offered regularly. Do…


April 2021

This month, the star of the news is the seaweed! It is everywhere: in food of course, but also in the medical field, cosmetics, materials, agriculture and even in biofuels. Meanwhile, in the city, we explore the Urk world of underground urban infrastructure — the mines of the future.

A monthly publication by Lyon Urban School (Université de Lyon), dedicated to a better understanding of global change and the Anthropocene urban world: a selection of news in many fields of study, which aims to grasp the world we live in and the world to come.

« Home, no home » © Paul Rosero Contreras

Enjoy reading or…

berenice gagne

École urbaine de Lyon — En veille sur le Monde urbain anthropocène & le changement global. Née en CO2 332ppm, mes enfants 400 et 406

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store